Rue de la Cathédrale

Kimsooja, To Breathe – The Flags

Installation, 2018-2019

Née en 1957 à Daegu (Corée du Sud), Kimsooja vit et travaille à New-York (Etats-Unis) et à Séaoul (Corée du Sud).


Dans la rue qui mène à la cathédrale, une trentaine de drapeaux flotte au vent. Cette œuvre est une adaptation du projet To Breathe – The Flags (2012), créé par Kimsooja à l'occasion des Jeux Olympiques de Londres en 2012. Les tissus et les couleurs en mouvement se confondent pour détruire toute hiérarchie, transcender les frontières et troubler les distinctions entre les pays. 
En présentant également les drapeaux de pays non-reconnus, tels que l'Ecosse ou l'Irlande, ou de dictatures, comme la Corée du Nord, Kimsooja exprime le souhait d'une coexistence entre les nations, le désir utopique d'une société empreinte de solidarité et de respect.
Le tableau de François Nautré, Le siège de Poitiers par l’amiral de Coligny en 1569, exposé au Musée Sainte-Croix, a été une source d’inspiration pour Kimsooja. L’artiste y a observé l’utilisation de draps blancs suspendus dans les rues par les Poitevins afin de protéger les traversées des habitants du regard ennemi. L’œuvre de Kimsooja est aussi une référence aux pavoisements des rues aux époques médiévales et modernes, à l’occasion de manifestations religieuses ou politiques.

 

Elle invite ainsi à relier deux édifices majeurs de Poitiers, la Cathédrale Saint-Pierre et le Palais des ducs d’Aquitaine.

 

Plus d'informations sur l'artiste ici.

Localiser