Expressions des conseillers

Une première victoire au bout de la mobilisation, grâce aux recours déposés par les associations

Publié le

Une première victoire au bout de la mobilisation, grâce aux recours déposés par les associations

41 « bassines », ce sont 72 millions (à 70 % d’argent public) consacrés à faire perdurer un modèle agricole destructeur, dispendieux en eau et gourmand en pesticides. Quand on sait que sur les 17 cours d’eau du bassin du Clain, seule la Longère est en « bon état écologique », on se réjouit de l’annulation, qui en appelle d’autres, par le Tribunal administratif, de l’autorisation de 8 bassines.

Christiane Fraysse et Jacques Arfeuillère,
élus communautaires et municipaux du groupe
« Osons Poitiers, écologique, sociale, solidaire et citoyenne »
05 49 52 35 65
elus.osonspoitiers@poitiers.fr